Swipe to the left

LA MUSIQUE DES PARFUMS

LA MUSIQUE DES PARFUMS
3 février 2017 No comments

La pyramide olfactive: notes de tête, notes de cœur et notes de fond

Le lien entre le parfum et la musique a des origines antiques. Au XIX siècle, le français Septimus Piesse associa le concept d’escalier musical au parfum, en liant les familles olfactives au marches d’un escalier. De cette association est restée la conception de « note » en parfumerie : les fragrances sont classées en trois catégories : note haute ou de tête, note moyenne ou de cœur, note basse ou de base. Comme le compositeur, le parfumeur devra utiliser toutes les notes, de façon à créer une fragrance équilibrée. Les trois notes du parfum composent la pyramide olfactive, c’est-à-dire une visualisation de leur niveau de volatilité.

La note de tête : le SI

Elles sont les plus volatiles, et ne sont plus perceptibles après 15 minutes. Elles sont constituées de molécules qui, en s’évaporant, sont les premières à être perceptibles mais aussi les premières à s’évanouir.

Ils incluent des familles olfactives caractérisées par des parfums frais et intenses :

Agrumes : typique des eaux de Cologne.

Nouvelle fraicheur : similaire à l’agrume mais d’origine synthétique et plus persistante.

Aromatique : utilisé surtout dans les fragrances masculines car fraiche et vivace. Rappelle des odeurs d’anis, gingembre et eucalyptus.

Les notes du cœur : le FA

Elles constituent une composante plus importante à considérer au moment de l’achat d’un parfum car elles commencent à se sentir après quelques minutes, mais persistent jusqu’à 4h. Elles comprennent des notes qui créent la soit-disante « Trainée de parfum ».

En font parties les fragrances :

Florales : provenant des fleurs qui peuvent être « riches en floraison » si de luxe comme la rose ou le jasmin, ou bien « floraison fraiche » si plus délicates comme le géranium, le muguet, ou le freesia. Étant donné que les fragrances naturelles sont souvent très chères, beaucoup recourent aux molécules d'origine synthétique.

Aldéhydes : molécules synthétiques qui, jumelées aux fragrances florales, donnent un grand élan et de la profondeur.

Herbacées : liés à la nuance de couleur verte, des feuilles aux fleurs, au terrain herbeux. Associées à la famille florale elles confèrent une grande naturalité. Les membres naturels de cette catégorie sont malheureusement trop peu.

Fruitées : elles confèrent des notes douces qui rappellent la poire, l’abricot, la pêche et la framboise. Il n’est pas toujours possible de leur tirer des fruits, étant donné leur taux élevé en eau, d’où la majeure partie d’origine synthétique.

Marines : elles rappellent le parfum de l’eau, des lacs, et océans et sont seulement d’rigine synthétique.

Les notes de fonds : le DO

Les notes olfactives persistantes qui vont s’évaporer avec beaucoup de lenteur. Elles apparaissent une demi-heure après l’application mais peuvent persister pendant plus de 24h. Alors que les notes de tète sont la raison de l’achat d’un parfum, les notes de fonds sont celles qui engendrent fidélité.

Les notes de fonds se divisent en :

Ambrées : elles ont des tons balsamiques ou de vanille comme la myrrhe et le benjoin.

Musquées : odeurs douces, enveloppantes et chaudes.

Chypre : mélange d’aromes qui comprennent du jasmin, de la rose, de la bergamote, de la mousse de chêne, et du patchouli.

Orientales : comprennent des notes épicées, de vanille et de patchouli.

Ligneuses : confare du caractère au parfum. Souvent utilisées pour les fragrances masculines, elles peuvent rappeler ou « les bois secs » comme le cèdre, ou « les bois mous » comme le santal.

Cipriates : parfums aux notes chaudes et rondes, qui comprennent souvent la fragrance d’iris.

• Fougères: mélange de lavande, géranium, mousse de chene, vétiver, et coumarine
Cuir: la principale matière utilisée est l’écorce de bouleau. Elle comprend cepedant des matières plus sauvages comme le musk, le cristo et le tabac.

Epicées : de grande personnalité, elle confère sensualité et chaleur. Elle comprend cardamome, coriandre, cannelle et cumin.

• Gourmandes : fragrance aux tons doux qui rappellent les confitures.

Molècules naturelles ou synthétiques ?

Non seulement les parfums à proprement-parlés, mais aussi les autres cosmétiques peuvent contenir des parfums synthétiques. L’utilisation de quelques-unes de ces substances, surtout des phtalates est controversée. En fait, ils pénètrent plus facilement dans l’organisme, selon quelques recherches, et pourraient provoquer des risques pour la santé.

Pour cela, il est conseillé d’utiliser des produits avec des parfums naturels, dans lesquels il y a une absence totale de molécule de synthèses. En plus de ne pas être dangereuses pour la santé, les fragrances naturelles sont plus délicates et ne laissent pas une trainée tyrannique mais, se perçoivent comme des petites surprises murmurées.

Newsletter


Besoin d'aide?
Écrivez-nous sur Whatsapp

Contact Us on WhatsApp: +39 340 8792491